Préambule :

Le strict respect des horaires de létablissement et des emplois du temps des classes (affectation des salles comprise) est le premier des devoirs édictés par le présent Règlement Intérieur. Cette obligation fait appel à l’assiduité et à la ponctualité de tous les membres de la communauté scolaire.

A – HORAIRES DES COURS

) Aux Persévérants, le cadre général des cours est le suivant :

Matinée

Début des cours : 7 h

Récréation 9 h 50 à 10 h 05

Fin des cours : 11 h 55

    Après-midi

    Début des cours : 13 h 30

    Récréation 15 h 30 à 15 h 40

    Fin des cours : 17h 00

Il s’applique le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi. Pour les étudiants de BTS, les cours se déroulent de 7h à 14h.

     Aucun emploi du temps ne peut être modifié par l’enseignant sans accord préalable de la Direction, et sans information des familles et des élèves par le carnet de correspondance.

) Aucun élève ne sera autorisé à rester au sein de l’établissement après la dernière heure de cours inscrite à son emploi du temps.

    B – RETARDS – ENTREE DANS L’ETABLISSEMENT- ENTREE EN CLASSE

    Les parents sont informés de tout  retard.

1°) Dans toute la mesure du possible, les élèves arrivent aux Persévérants au plus tôt, dix minutes avant, et au plus tard, cinq       minutes avant le premier cours prévu à leur emploi du temps de la demi -journée. (cf. B4a). Cela ne concerne pas les demi-pensionnaires l’après-midi car ils ont l’obligation de rester dans l’établissement pendant la pause méridienne.

  • Les élèves arrivés en avance ne devront :

– ni stationner à l’entrée de l’établissement ou devant les maisons avoisinantes,

– ni troubler les classes qui travaillent déjà en stationnant devant la salle de ces dernières, notamment au rez-de-chaussée avant 8 heures et avant 14h30.

  • Jusqu’à 5 minutes après le début de son premier cours du matin et de l’après-midi, l’élève doit faire un billet de retard.
  • Après ce délai les retardataires se verront refuser l’entrée en classe et seront dirigés vers l’espace d’études.
  • Aucun retard n’est toléré entre les cours.

) N’importe quel membre de l’Administration peut s’opposer à l’entrée en classe d’un élève qui n’a pas satisfait à l’une des demandes suivantes :

              – Tenue conforme

              – Présentation du carnet de correspondance

              – Présentation de l’autorisation de présence avant son premier et/ou après son dernier cours de la journée (cf. 4)

  – Remise d’un justificatif d’absence signé des parents le cas échéant

) Il est obligatoire de présenter le carnet de correspondance pour pénétrer dans l’établissement.

  4°)  Sur demande écrite de la famille, la Direction peut accorder l’autorisation de travailler en auto-discipline  en espace d’études

                – à partir de 6 h 30, soit 20 minutes avant l’ouverture officielle des portes de l’établissement aux élèves dont les transports arrivent très tôt à Basse-Terre 

                – après leur dernier cours et jusqu’à 17 h 00.

  5°) Sont passibles de sanction :

                – les retards répétés ;  sanction : avertissement + mesure de responsabilisation

                – les infractions aux consignes d’entrée dans l’Etablissement ; sanction : avertissement

                – les manquements aux règles d’entrée en classe ; sanction : avertissement

 La Commission éducative pourra également statuer.

C – ABSENCES – CONTRÔLE DE LA FREQUENTATION SCOLAIRE  –  SORTIE DE LA CLASSE

  1°) Aux Persévérants, les élèves doivent être présents :

                – à tous les cours obligatoires de leur classe (travaux de groupe compris)

                – à tous les enseignements facultatifs de leur emploi du temps auxquels ils sont inscrits

                – à toutes les heures d’études figurant à leur emploi du temps

                – et aux heures de permanence décidées par l’administration en cas d’absence de professeur.

  Dans ce dernier cas, le représentant de l’Administration peut :

                – maintenir en étude surveillée tout ou partie de la classe,

                – il peut également et de façon plus exceptionnelle libérer l’ensemble de la classe s’il le juge opportun après avis d’un responsable.

  2°) Sauf dispositions contraires prises par la direction et rendues publiques par le carnet de correspondance, l’obligation à      l’assiduité et l’obligation de respect de l’emploi du temps s’appliquent :

                – pendant toute l’année scolaire

                – et particulièrement avant le début des vacances, grandes ou petites. (Les facilités tarifaires des compagnies aériennes ne peuvent excuser un départ anticipé en vacances ou un retour tardif).

) Les parents doivent suivre l’assiduité et la ponctualité de leurs enfants :

                – en contrôlant fréquemment leur carnet de correspondance

                – en répondant aux demandes de renseignements qu’ils y trouvent ou qu’ils reçoivent par d’autres voies

                – et en se rapprochant du tuteur Vie scolaire concerné dès qu’ils constatent quelque chose d’anormal.

Les parents sont informés des absences par SMS + carnet de correspondance.

4°) Il est interdit de sortir de classe sans autorisation du professeur.

5°) A la fin dune heure (de cours, d’étude ou de permanence) qui précède une récréation, on ne peut sortir de l’Etablissement qu’après la fin de la récréation. 

En cas d’absence d’un professeur, les élèves ne sont pas autorisés à sortir si les parents n’ont pas signé dans le carnet l’autorisation de sortie.

) Sont passibles de sanction :

                – les absences non justifiées ; sanction : avertissement

                – les départs prématurés en vacances ; sanction : avertissement

                – les sorties de classe ou d’établissement non autorisées ; sanction : avertissement

                – les infractions au contrôle de l’assiduité ;  sanction : avertissement

                Sur ces différents cas une Commission éducative pourra également statuer

) Les élèves demi-pensionnaires ne peuvent quitter l’établissement entre leur dernière heure de cours du matin et la première heure de cours de l’après-midi sans une autorisation signée des parents et de la Direction. Tout élève qui contreviendra à ce dispositif se verra refuser l’accès à la restauration scolaire.

8°) Aucun élève externe ne peut rester dans l’établissement sans une autorisation délivrée par la Direction à la pause méridienne.

D – LES PERSEVERANTS : COMMUNAUTE EDUCATIVE – TENUE ET DISCIPLINE : Les co-responsables de la discipline

 L’Institution Les Persévérants accueille environ 420 élèves et étudiants et plus d’une cinquantaine d’enseignants et autres personnels. La cohabitation de toutce monde dans un espace relativement réduit suffirait à rendre indispensable un minimum de règles communes, notamment pour l’utilisation et la sauvegarde des équipements et des matériels collectifs. Mais comme il s’agit d’une institution à finalité éducative, son règlement doit contribuer au progrès moral des jeunes qui lui sont confiés.

L’uniforme imposé aux filles et aux garçons et l’interdiction de porter des bijoux excessifs visent à réduire les différences vestimentaires entre les élèves et à limiter les dépenses des parents (Pour les collégiens, les tee-shirts doivent être à l’intérieur). D’autres dispositions traduisent le caractère social et laïque d’une institution qui veut offrir un espace où chacun puisse se sentir à l’aise, quelles que soient ses opinions religieuses, philosophiques ou politiques.

Il en résulte des obligations et des interdictions plus nombreuses que dans beaucoup de lycées.

1°) Tenue et signes extérieurs

a) Les jeunes filles portent un uniforme  composé (sauf cas de tenue professionnelle) :

             – d’un polo blanc ou d’un tee-shirt blanc avec le logo officiel «LES PERSEVERANTS» et fourni par l’Etablissement

             – et d’un jean bleu uni ou noir correct sans fioritures. Pas de taille basse. Pas de pantacourt. Pas de strass, de dentelles, de clous, de déchirures. Pas de jegging, ni de legging,

b) Les garçons portent un uniforme composé (sauf cas de tenue professionnelle) :

            – d’un tee-shirt ou polo blanc portant le logo officiel «LES PERSEVERANTS» et fourni par l’Etablissement

            – et d’un jean bleu uni ou noir classique (sans fioritures : strass, inscription…). Le baggy n’est pas autorisé. Le jean doit être retenu à la taille par une ceinture. Pas de bermuda. En aucune circonstance les sous-vêtements ne doivent être visibles.

c) Les cheveux de tous les élèves doivent être propres et peignés. Le foulard et le béret ne sont pas autorisés. La casquette peut être autorisée en E.P.S. pour les séances en plein air (stade). Pas de bijoux en E.P.S. La coiffure des garçons doit demeurer sobre et classique (cheveux mi-longs ou longs doivent être attachés, tressés, plaqués).

d) Il est admis que les jeunes filles viennent en classe avec des boucles d’oreilles ou des bijoux suffisamment discrets, mais l’Institution décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol. En revanche, le port de boucles d’oreilles et de piercing par les garçons est rigoureusement interdit, même caché par un pansement. De même est rigoureusement interdit pour les jeunes filles, le port de bracelets aux chevilles ou tout piercing apparent.

e) La tenue réglementaire en Education Physique et Sportive fera l’objet d’un complément de directives par l’enseignant, qui pourra varier d’une classe à l’autre. ATTENTION, pas de jogging !

Pour la natation, le maillot est obligatoirement une pièce dos nageur pour les filles et pour les garçons, slip de bain ou boxer, et  bonnet de bain pour tous.

f) Il est strictement interdit de venir en classe avec des sandales insuffisamment protectrices (mika, tong, sandalettes. etc…) …..

3°) Locaux, Matériel, Environnement et Energie

a) La communauté scolaire doit pouvoir utiliser les biens et matériels nécessaires. Les élèves doivent donc s’attacher à les conserver dans le meilleur état de fonctionnement et de propreté.

Chacun doit utiliser les sanitaires avec un sens de la propreté qui témoigne de son respect pour lui-même, pour les autres usagers et pour l’agent d’entretien ; sanction : mesure de responsabilisation

b) La collectivité éducative utilise une énergie électrique coûteuse et dont la source est totalement importée ; chacun de ses membres se doit de la consommer avec économie, en éteignant l’éclairage, les ventilateurs dès que leur emploi n’est plus justifié. Il est formellement interdit aux élèves et aux professeurs d’intervenir sur les climatiseurs : chacun doit veiller à ce que les portes et  les fenêtres demeurent fermées lorsque la climatisation fonctionne.

4°) Autres dispositions

Il est absolument interdit :

                – d’utiliser toute forme de baladeur ou de téléphone portable dans les salles de classe, en espace d’études ou  pendant les entrées et les sorties. Ces appareils doivent alors être rangés, non visibles et éteints. Tout appareil confisqué est remis uniquement aux parents…

5°) Les responsables de la discipline

Aux Persévérants, la discipline est assurée à la fois :

           – par les professeurs (chaque enseignant du Collège et du Lycée ayant autorité disciplinaire sur tous les élèves et étudiants de l’Institution)

             – par les membres de l’Administration (Proviseur et Principal, Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques, tuteurs Vie scolaire, secrétaires)

– par les autres personnels de l’établissement : agent d’entretien, personnel  de cantine, responsable du bar qui, dans le cadre de leurs fonctions particulières, peuvent faire aux élèves des observations et demander que des sanctions soient  prises.

              – par les délégués des élèves lorsqu’ils remplissent des missions (ou prennent des initiatives) motivées par l’intérêt collectif

La discipline est également assurée par les élèves eux-mêmes, qui doivent pratiquer «l’autodiscipline» et éviter les causes de tension en respectant la personne, la famille et les affaires de leurs camarades.

Par ailleurs, les parents, en qualité de co-éducateurs, ont un rôle important à jouer dans le respect de la discipline  scolaire.

6°) Les infractions aux règles définies aux points D1° à 5° sont passibles des sanctions prévues ci-après en E1.

De plus, indépendamment des sanctions disciplinaires proprement dites, les élèves responsables de dégradation, de saleté ou de toute autre atteinte aux biens ou à l’environnement peuvent se voir obliger de remettre en état, de nettoyer, de remplacer, de rembourser, d’indemniser.

7°) Assurance

Certains accidents engagent la responsabilité civile des parents. Il est donc vivement conseillé de souscrire une police d’assurance. Dans le cadre des activités professionnelles ou facultatives, cette assurance est obligatoire. Les élèves non assurés en seront écartés. 0